Mot-clé : Films

•• Cette semaine sur Tënk – Dur et fragile

27 novembre 2020

Francis Ponge lit : « VERRE : le verre (matière) est de nature amorphe, dur et fragile. C’est le symbole de la fragilité. (J’aime assez “dur et fragile”) » Puis il poursuit : « Avant on disait de quelqu’un : « il a le cœur comme une pierre ». Ça voulait dire : dur. C’est parce qu’on se bornait à la qualité de la dureté, quant à la pierre. Mais si on va à la pierre et si on cherche les autres qualités que la pierre a en plus de la dureté, on ne pourra plus dire, comme un lieu commun, « elle a un cœur de pierre ». Parce que si on arrive à changer l’idée de la pierre dans l’esprit de l’Homme, on aura changé… tout. La morale aussi. »

Un Monde à Eprouver – 4 films sur l’expérience empirique

26 novembre 2020

Expérimenter, apprendre, vulgariser, appliquer, rationaliser. Telle semble être chronologie d’une production de connaissances.

•• Cette semaine sur Tënk – Net Found Footage

20 novembre 2020

TikTok, Youtube, Instagram, Periscope, et cætera.

•• Cette semaine sur Tënk

13 novembre 2020

Il y a deux ans, nous étions presque le 17 novembre 2018, le jour de ce qui ne s’appelait pas encore le 1er acte du mouvement des gilets jaunes.

•• Cette semaine sur Tënk

6 novembre 2020

De l’autre côté de l’Atlantique, il y a aussi le Canada. Dans quelques jours se tiendront – en ligne – les Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal. En écho à cette édition très spéciale, nous vous proposons trois films qui ont marqué la programmation 2019.

•• Cette semaine sur Tënk

30 octobre 2020

Nous sommes à nouveau chez nous, alors traversons l’Atlantique. Fondons-nous dans des rues populeuses. Laissons-nous prendre dans la vie d’un quartier du Queens, à New York. Là, ouvrons-nous à la rencontre. Celle qui nous est empêchée, celle qui nous fait défaut pour vivre un peu mieux ensemble.

•• Cette semaine sur Tënk

23 octobre 2020

C’est assez bien, d’être fou. Ça fait partir en camion pourri vers Vladivostok. Ça fait peindre des poules sur des granges, des poissons sur des murets, des humains sur la tôle rouillée de navires échoués.

•• Cette semaine sur Tënk – Jean Eustache

16 octobre 2020

Quatre films de Jean Eustache réunis sur Tënk cette semaine !

Démocratie chérie ?

9 octobre 2020

Démocratie et lampe à huile.

•• Cette semaine sur Tënk

2 octobre 2020

En 2016, on pouvait se réunir sur la place d’une ville et rester là, relativement longtemps, pour parler de politique. On le pouvait, d’une part parce que covid n’avait pas encore éclos, mais aussi et surtout parce que les manifestations étaient encore autorisées en France.

•• Cette semaine sur Tënk

25 septembre 2020

La Méditerranée est un cimetière. Et au-dessus : une poignée de main.

•• Cette semaine sur Tënk

18 septembre 2020

« 1982 est une année commune commençant un vendredi » (wikipédia)

•• Cette semaine sur Tënk – L’Italie, l’Illinois

11 septembre 2020

On aimerait bien éviter la violence, cette semaine sur Tënk.

•• Cette semaine sur Tënk – Algérie !

4 septembre 2020

Vaille que vaille ! Allons voir du côté de l’Algérie, cette semaine, avec notre nouvelle Escale, en partenariat avec Corsica.Doc et Documentaire sur grand écran, et préparée par Annick Peigné-Giuly, directrice artistique du festival corse.

•• Cette semaine sur Tënk

30 août 2020

Passer la ligne blanche

•• Cette semaine sur Tënk – Les États généraux du film documentaire

23 août 2020

Les États généraux ont pris fin à Lussas, mais ils continuent sur Tënk !

•• Cette semaine sur Tënk : Les États Généraux du film documentaire

14 août 2020

La troisième semaine d’août arrive. Il y a eu quelques pluies ces jours-ci, ça a fait du bien au raisin, aux poires, aux prunes. Dans le village de Lussas, on s’affaire à préparer les États Généraux du Documentaire, version 2020.

•• Cette semaine sur Tënk

7 août 2020

Le nombril de Samia Gamal

•• Cette semaine sur Tënk – Le Festival de Locarno

31 juillet 2020

Il fait nuit. Des bruits de chaînes, de rouages et de mer envahissent l’espace sonore avant que les entrailles d’un chalutier ne se révèlent. Dès son ouverture, le film Leviathan nous plonge dans une expérience sensorielle inédite. Grâce à de minuscules caméra numériques fixées sur les membres de l’équipage autant qu’aux filets, poulies ou mouettes, […]

•• Cette semaine sur Tënk

24 juillet 2020

Vivre : c’est l’ambition de Erik, dans Le Recours aux forêts. Le portrait d’un homme qui, se sachant malade, choisit le recul d’une cabane dans les bois. Et des gestes essentiels, pour se remettre dans l’esprit et dans le corps cette idée que pour survivre il faut savoir, par exemple, faire un feu. Pour survivre sans réseau téléphonique, s’entend. Il est question d’attention : à son propre corps, et à tout ce qui l’entoure, dont il fait partie. Filmé avec une grande délicatesse, Erik cherche la sérénité, comme une sorte d’acceptation finale, quelque chose d’une réconciliation. Et la forêt est pour cela sa complice.