Le blog de Tënk > Programmation

•• Cette semaine sur Tënk

22 octobre 2021

Put yourself in my position / If I get stoned and sing all night long / It’s a family tradition *

Hank Williams, Jr. chante sur un air country et Taelor, la belle de Southern Belle, danse avec un ami quelque part dans la nuit texane. On ne sait jamais trop où l’on se trouve, dans ce film, passant de parkings en motels, de maisons impersonnelles en échangeurs routiers. On suit Taelor (prénom qui selon elle signifie « née dans les années 80 ») dans ses errances et ses virées entre amis. On ne sait jamais trop avec qui on traîne, non plus : qui sont ces jeunes gens, white trash friqués, amateurs d’armes et de soirées sous divers produits ? Ce qu’on sait, c’est que la jeune femme a un demi-milliard de dollars dans son porte-monnaie. Et que ça lui est tombé tout cru du pétrole de son père décédé. Mais son héritage ne se compte pas qu’en dollars. Pour mieux le comprendre, cet héritage, pour mieux accéder à sa family tradition, nous vous conseillons une piste : faire la connaissance de son oncle, David, tout droit sorti d’un épisode des Sopranos version texane, dans une séquence hallucinante où Taelor se maintient debout comme elle peut…

Elle ne sait jamais trop sur quel pied danser, Taelor. Et nous non plus. Peut-être qu’on s’attache à elle. À vous de voir !

●●

Après la nuit de Houston, peut-être aurons-nous besoin d’un « conte où il s’agirait de se soigner d’une fatigue sourde provoquée par le vacarme de la vie ». Aurélien Marsais nous présente ainsi le film L’Île aux oiseaux, où l’on sauve autant les oiseaux blessés que les âmes en peine… Ce film fait partie des quatre films consacrés cette semaine au festival Dok Leipzig, qui s’ouvrira dans quelques jours.

Les trois autres ont tous fait partie de sa compétition allemande, en 2015 ou 2018 : Doppelgänger, un court métrage qui met en scène un singulier travail de deuil, The Barber and the Bomb, autre mise en scène, bien différente, qui reconstitue et questionne une injustice policière, et enfin In Search…, documentaire autobiographique dans lequel la réalisatrice partage son expérience de l’excision, et cherche les manières de se reconstruire…

●●

Découvrez enfin les deux autres films de la semaine : Le Soliloque des muets, qui donne la parole aux survivants de la dictature de Suharto en Indonésie. Et puis Loulou, qui s’adresse à nous tous, loulous que nous sommes ! Un film direct et touchant, du point de vue d’un homme diagnostiqué schizophrène paranoïde qui cherche, en parlant avec les autres, malades ou non, à comprendre comment eux-mêmes voient le monde, à travers leurs yeux uniques, à travers leurs cerveaux uniques !

Bons films !

* Mets-toi à ma place / si je me défonce et que je chante toute la nuit / c’est une tradition familiale