Mot-clé : Films

•• Cette semaine sur Tënk – Beaucoup de belles choses

7 mai 2021

« Tante cose belle ! » ça veut dire : « Je peux pas dire qu’il t’arrivera rien de moche, mais je souhaite de tout mon cœur qu’il t’arrive surtout de belles choses. »

•• Cette semaine sur Tënk

26 mars 2021

De Judith Butler aux vestiaires d’un club de rugby, il n’y a qu’un pas.

•• Cette semaine sur Tënk – La Commune

19 mars 2021

Cette semaine, nous avons imaginé qu’un message limpide pourrait vous faire du bien. Le voici : regardez La Commune, de Peter Watkins.

•• Cette semaine sur Tënk – Cinéma du réel

12 mars 2021

Tënk vibre toujours en résonance avec les grands jalons de l’année documentaire. Et lorque mars arrive, c’est Cinéma du réel !

•• Cette semaine sur Tënk – Échappées urbaines

5 mars 2021

Notre Escale de la semaine n’y va pas par quatre chemins : elle descend tout simplement dans la rue, qu’elle embrasse du regard. Faute de pouvoir embrasser des bras ou de la bouche.

•• Cette semaine sur Tënk

26 février 2021

Les psychiatres, c’est un peu comme Jésus.

•• Cette semaine sur Tënk

19 février 2021

Parole ? Paroles ! Une programmation cette semaine placée sous le signe de la parole ou plutôt des paroles.

•• Cette semaine sur Tënk

12 février 2021

Virils ?

•• Cette semaine sur Tënk – Éclore, même parmi les ronces

5 février 2021

Pour tout bagage on a vingt ans

•• Cette semaine sur Tënk – le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

29 janvier 2021

On va faire court.

•• Cette semaine sur Tënk

22 janvier 2021

Nous vous proposons de commencer cette très belle semaine de programmation en marchant un peu avec Jake dans les landes écossaises.

•• Cette semaine sur Tënk

15 janvier 2021

Medzilaborce, une Cadillac, La Strada et/ou Audrius Stonys.

•• Cette semaine sur Tënk

8 janvier 2021

« Nous apprenons les alphabets et nous ne savons pas lire les arbres. » La voix de l’écrivain italien Erri De Luca nous guide à travers Les Arbres qui marchent. Un film qui s’intéresse au bois, à cette matière vivante qu’on laisse grandir, qu’on récolte, qu’on caresse, qu’on façonne. On tronçonne, on donne des coups de haches […]

•• Cette semaine sur Tënk

1 janvier 2021

Au cours de l’année écoulée, qui n’a pas eu envie de partir loin, très loin, de s’échapper vers de grands espaces ? Avec Picture of Light, Peter Mettler nous embarque vers le grand Nord, 5000 kilomètres en direction du cercle polaire, mû par la quête d’enregistrer sur pellicule les aurores boréales. Mais peut-on capturer la […]

•• Cette semaine sur Tënk – Tënk the Power !

25 décembre 2020

Un conte de Noël

•• Cette semaine sur Tënk – Notre musique !

18 décembre 2020

Quoi de commun entre les bergers des hauts pâturages suisses allemands qui portent la pratique du yodel au rang des beaux arts, les maîtres musiciens de Jajouka qui illuminent le Rif marocain, des punks hongrois revenus de tout et surtout de leurs idéaux de jeunesse, les chanteuses au visage minéral de l’île de Zanzibar, les jeunes rappeurs tunisiens en guerre contre le pouvoir, les musiciens tsiganes des abords du Danube ou ces rockers marocains qui refusent la modernité à tout crin ?

•• Cette semaine sur Tënk

11 décembre 2020

Le soir de Noël, en 1967, à Hambourg, dans le quartier de St. Pauli, il n’y a pas de couvre-feu. Et s’il y en avait un, qu’importe : on n’a pas prévu de sortir avant 6h du matin du bar où on s’est installés. On a plutôt prévu d’y passer la nuit, dans ce tout petit espace, avec beaucoup de gens, habitués ou non, et puis de boire, de boire pas mal.

•• Cette semaine sur Tënk

4 décembre 2020

« La conquête de la terre, qui signifie principalement la prendre à des hommes d’une autre couleur que nous, ou dont le nez est un peu plus plat, n’est pas une jolie chose quand on la regarde de trop près. »

•• Cette semaine sur Tënk – Dur et fragile

27 novembre 2020

Francis Ponge lit : « VERRE : le verre (matière) est de nature amorphe, dur et fragile. C’est le symbole de la fragilité. (J’aime assez “dur et fragile”) » Puis il poursuit : « Avant on disait de quelqu’un : « il a le cœur comme une pierre ». Ça voulait dire : dur. C’est parce qu’on se bornait à la qualité de la dureté, quant à la pierre. Mais si on va à la pierre et si on cherche les autres qualités que la pierre a en plus de la dureté, on ne pourra plus dire, comme un lieu commun, « elle a un cœur de pierre ». Parce que si on arrive à changer l’idée de la pierre dans l’esprit de l’Homme, on aura changé… tout. La morale aussi. »

Un Monde à Eprouver – 4 films sur l’expérience empirique

26 novembre 2020

Expérimenter, apprendre, vulgariser, appliquer, rationaliser. Telle semble être chronologie d’une production de connaissances.