Le blog de Tënk > Programmation

Escale « Montagne de questions »

7 décembre 2018

Pourquoi grimper ? La face B des sommets.
Regardez les six films documentaires de notre Escale dédiée à la montagne.

Le film de montagne est un genre en soi, apparu très tôt dans l’histoire du cinéma, qui a emprunté la plupart de ses codes à la littérature du même nom. On y use et abuse souvent de quelques recettes : le dépassement de soi comme ressort de l’exploit, l’affrontement entre une montagne cruelle, perfide et des alpinistes courageux, admirables et fidèles. On y accentue la dramatisation, en décrivant tous les dangers que la montagne renferme, listant ses victimes et embûches qu’elle sème, avant de sacraliser l’alpiniste qui parvient à la vaincre. Malgré les avancées technologiques qui nous permettent de suivre au plus près les alpinistes, le genre a finalement peu évolué. Et même si le ton se fait moins guerrier qu’il y a un siècle, le spectateur soucieux de sortir d’un état de simple fascination pour ces exploits peut parfois se sentir frustré.

Les films proposés ici déconstruisent tous, à leur manière, l’imagerie classique du film de montagne. Ils s’intéressent moins à la conquête des sommets en en elle-même, qu’aux « failles » qui l’accompagnent. Ils questionnent ainsi les interstices en regardant ce qui se passe avant, après ou autour de ces ascensions. Ils s’attardent également sur la possibilité de faillir, de tomber. Dans ces films, plus qu’ailleurs, l’accent est mis sur les doutes, les peurs : celles qui tenaillent la voix, qui font trembler les jambes, celles qu’il faut appréhender, apprivoiser et connaître pour savoir s’il faut oui ou non les dépasser ou renoncer. Ce vide abyssal, ce doute existentiel, peut parfois menacer l’alpiniste fût-il au sommet.

https://www.tenk.fr/p/montagne-de-questions