Le blog de Tënk > Programmation

•• Cette semaine sur Tënk – Dur et fragile

27 novembre 2020

Dur et fragile

Francis Ponge lit : « VERRE : le verre (matière) est de nature amorphe, dur et fragile. C’est le symbole de la fragilité. (J’aime assez “dur et fragile”) »

Puis il poursuit : « Avant on disait de quelqu’un : « il a le cœur comme une pierre ». Ça voulait dire : dur. C’est parce qu’on se bornait à la qualité de la dureté, quant à la pierre. Mais si on va à la pierre et si on cherche les autres qualités que la pierre a en plus de la dureté, on ne pourra plus dire, comme un lieu commun, « elle a un cœur de pierre ». Parce que si on arrive à changer l’idée de la pierre dans l’esprit de l’Homme, on aura changé… tout. La morale aussi. »

C’est dans Vers Francis Ponge. Encore un film de la plage Grands Entretiens où il fait bon entendre des mots qui ont du sens.

●●

On peut aussi se poser la question : « Rêver d’être une boîte de cornichons posée sur une étagère et attendre que quelqu’un s’intéresse à toi pour changer d’étagère, why not ? »

Les mots ont du sens mais aussi du mystère. Ou plutôt : « et aussi » du mystère. D’où viennent-ils, chez Hélène, « jeune fille mal calibrée », dans Dernières nouvelles du cosmos ? D’où vient sa poésie unique ? Le film, magnifique, est rempli du visage de celle qui se fait appeler Babouillec : comme si on cherchait par le visage à savoir où langage et poésie se forment : « dans son cornichon de cerveau » ? Ou bien ailleurs ? Dans une lumière ? Dans le cosmos ? Peut-être : « En libre raconteuse d’histoire, le cosmos nourrit mes voyages », dit-elle. Et on y croit.

●●

Dans le reste de notre programmation cette semaine, il y a un jardin. Vivre en ce jardin fait le portrait de Yves et Annick, qui ont depuis longtemps fait le choix de s’extraire au maximum de la société de consommation, en pionniers, en créateurs… émancipés.

Il y a aussi un petit moment à passer à Akademgorodok (ce que vous n’avez jamais fait). C’est dans La Cité des savants, de Iossif Pasternak, qui revisite en 1994 cette ville artificielle, ville « académie » voulue par Khrouchtchev et consacrée à la science pendant l’Union Soviétique.

Notre plage Premières Bobines est, elle, consacrée au Master d’Aix-Marseille, avec 3 premiers films réalisés par ses étudiants.

●●

Notez qu’il ne vous reste qu’une semaine pour regarder les films de notre Escale Démocratie chérie ? Avec un point d’interrogation. Ce qui peut être intéressant en ce moment.

●●

Par ailleurs, nous tenons aux images. Nous tenons à la liberté de filmer. Nous tenons à la liberté d’errer dans les rues, d’y manifester, de n’y être pas surveillé. Nous tenons à surveiller notre police et à mettre fin à ses crimes encouragés par le pouvoir. Et nous nous défendrons, avec nos cœurs de pierre.