Le blog de Tënk > Programmation

•• Cette semaine sur Tënk

3 avril 2020

S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème.

Les Shadoks, dont la logique nous parvient aujourd’hui si quotidiennement sur les ondes, sont nés sur le service public. L’ORTF comportait alors — chose extraordinaire — un « Service de la recherche », qui fut un temps dirigé par Pierre Schaeffer. Nous vous proposons cette semaine un entretien au long cours, en deux épisodes, avec cet ingénieur et artiste, pour qui la recherche valait pour elle-même, ne serait-ce que « pour trouver un petit quelque chose, (…) une aspérité à laquelle se cramponner. » Et cette logique-là nous paraît si lointaine, elle…

●●

En essayant continuellement on finit par réussir. Donc plus ça rate, plus on a des chances que cela marche.

La recherche, c’est aussi, sûrement, ce à quoi l’on assiste dans La Solitude du chanteur de fond, de Chris Marker. Yves Montand répète. De manière inlassable, intransigeante, pointilleuse… insupportable ! Et il est assez miraculeux de voir la recherche aboutir : la sueur se transforme alors en aisance nonchalante, en sensualité folle, mais qu’on sait pourtant chargées de colères et de ratés… Une passionnante plongée dans le travail d’un grand artiste !

●●

Découvrez ci-dessous tous les autres films de la semaine !

Et pour finir, en ces temps propices à la remise en question de quelques unes de nos habitudes, nous laissons à votre réflexion cette maxime limpide : « Il vaut mieux pomper même s’il ne se passe rien plutôt que de risquer qu’il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas. »

Bons films !