Le blog de Tënk > Programmation

Cette semaine sur Tënk

26 octobre 2018

Territoire de la liberté est un cri qui éclaire la nuit ! Près d’une ville industrielle de Sibérie se dresse une réserve naturelle faite de rochers, de bouleaux et d’isbas… Ceux qui viennent là se réfugient dans un autre monde entre la nature sauvage, l’escalade, la fête. Sur ce territoire, on vit, on respire ce qui en Russie n’a jamais existé, la liberté. L’esprit de revendication de ces alpinistes qui apprivoisent leur peur du vide, nous renvoie à nos émois d’enfant où l’espoir, encore intact, semblait inaltérable. Un coup de cœur !

Avez-vous déjà entendu parler de la correspondance amoureuse des poètes autrichiens Ingeborg Bachmann et Paul Celan ? Ils se rencontrent tous deux à Vienne en 1948 alors qu’ils ont 22 et 27 ans. Ils débutent un échange de lettres qui durera une vingtaine d’années. Entre amour, amitié et reconnaissance mutuelle, leur relation se noue et se dénoue avec passion. Leur correspondance est de celles qui envahissent le présent… Et c’est ce que la cinéaste Ruth Beckermann a saisit dans The Dreamed Ones. Les comédiens, Anja Plaschg et Laurence Rupp, s’échangent les mots des deux amants, face à face dans l’auditorium. Chaque lettre lue semble provoquer chez son interprète le doute que l’amour qu’il est en train de jouer est aussi peut-être celui qu’il est en train de vivre. « Sur le point de perdre l’entendement« , ils ne sortiront pas indemnes de s’être frottés à des amants qui se sont aimés plus que leurs vies…

Sur notre plage Premières bobines, nous mettons à l’honneur les réalisations étudiantes des élèves du Fresnoy – Studio national des arts contemporains, à travers une sélection de 4 films : AtlantiquesMarilyn de Los PuertosMy Eyes Are Gone et Retour !
Situé à Tourcoing, Le Fresnoy accueille tout au long de l’année de grandes expositions d’art contemporain, des programmations cinéma, des concerts, spectacles, conférences… C’est également un établissement de formation artistique, audiovisuelle et multimédia de haut niveau.

● Découvrez Retour de Pang-Chuan Huang, Grand Prix du festival du court métrage de Clermont-Ferrand 2018. Deux trajets, deux époques. Dans la nuit de l’immense continent Eurasiatique, un petit-fils étreint la destinée de son grand-père.

● Atlantiques : les images recueillies par Mati Diop sont d’une beauté brute et, loin de l’impersonnalisation faites aux « migrants », signalent l’individu. Enfin, la lentille du phare, repère inlassable, tourne face à ces mers mangeuses d’hommes.

● My Eyes Are Gone de Laura Haby : un homme dans les limbes raconte un accident et le désastre de la perte d’un amour. De ce corps grignoté par l’obscurité coule une parole qui prend sa source dans l’humour et le désespoir de la finitude humaine.

● Marilyn de Los Puertos : errance, désir et oubli… Evangelia Kranioti a parcouru les océans et, avec une esthétique très travaillée, vient interroger les figures romanesques et archétypales du marin et de la prostituée.

Enfin, nous vous rappelons que vous n’avez plus que 7 jours pour regarder les 9 films – des courts et des longs – de notre Escale – Entrez dans la danse !

Bons films !